Le Piercing au Nez, origine, conseils et informations

Le piercing nasal : Une longue tradition venue tout droit de l'Asie du Sud !

Le piercing nasal et plus particulièrement celui de la narine, trouve ses origines dans les veilles traditions de l'Asie.
C'est en Inde que l'on retrouve les plus vieux piercings de la narine. Les femmes se faisaient percer la narine gauche, sur un point d'acuponcture, car selon les croyances, ce piercing atténuerait les douleurs de l'accouchement.

Appartenant à une ancienne tradition asiatique ou seules les femmes le portaient, il est resté très répandu et populaire dans notre société actuelle. Cette raison explique très probablement le fait qu'il ne soit pas aussi unisexe que les autres piercings en Occident.

Au creux de la narine ou sur le septum

Le plus souvent le piercing nasal se fait au creux de la narine, à la jonction des trois cartilages qui compose le nez.
Cet endroit est assez douloureux mais la douleur se dissipe assez rapidement. Cet emplacement est plus joli et favorise une cicatrisation plus rapide. Si le perceur vous propose de faire le piercing avec un pistolet, refusez.
Le pistolet a en effet la fâcheuse tendance à fissurer le cartilage, ce qui rend l'opération très douloureuse et augmente le temps de cicatrisation.

Dérivé du piercing nasal, le piercing sur le septum s'effectue sur la partie qui sépare le nez en deux.
En somme, sur la partie entre les deux narines, juste devant le cartilage. Ce piercing issu de vielles traditions guerrières existe depuis des millénaires et trouve ses origines parmi les peuples primitifs comme les Aztèques, les Mayas ou les Incas.
Il était très populaire car il pouvait être étiré (stretch) et d'y placer des morceaux d'os, des défenses de porcs, morceaux de bois, etc. Autant de bijoux pouvant montrer la force des guerriers.

La cicatrisation du piercing nasal

Dans les deux types de piercings, la cicatrisation s'effectue généralement sans problème. Il est conseillé d'attendre 1 mois avant de pouvoir changer votre premier bijou. Pour la cicatrisation complète, il faut compter de 1 à 3 mois.

Les soins

Avant de commencer les soins pour vos piercings nasaux, pensez à vous désinfecter les mains avec un savon antibactérien. Les soins se feront sur le piercing encore en place, ne surtout pas le retirer.

Pour le piercing à la narine et au septum

Après le perçage, le corps va secréter de la lymphe. Une réaction normale du corps en réponse aux agressions cutanées.
La lymphe (liquide jaunâtre qui forme des croûtes en séchant) participe au nettoyage du piercing et aide à la cicatrisation.

- Nous vous conseillons de nettoyer délicatement autour du bijou avec un savon antibactérien. Prenez soin de bien retirer la lymphe avec un coton-tige et rincez à l'eau tiède puis sécher avec un tissu propre.

- Nettoyer le bijou avec un désinfectant antibactérien en le faisant tourner très légèrement, de manière à ce que le produit pénètre la peau, puis sécher avec une serviette propre.

Effectuez les soins 2 fois / jour pendant les 15 premiers jours puis 1 fois / jour les 15 jours suivants.

Que ce soit pour le piercing à la narine ou au septum, pour nettoyer l'intérieur du nez, n'utilisez que du sérum physiologique. L'intérieur du nez étant une muqueuse, des agents actifs pourraient passer dans le sang.
Il est également déconseillé d'utiliser des soins à base d'eau de mer stérilisée sous forme de spray ou autre.
Le taux de concentration de sel étant trop élevé, ces produits ralentiraient considérablement le temps de cicatrisation.

Ne faites pas plus de deux nettoyages par jour, cela ralentirait le processus de cicatrisation.
Si toutefois votre piercing se cicatrise mal ou reste infecté, nous vous conseillons de contacter votre perceur sans tarder.

Les bijoux

Pour la narine

Pendant la cicatrisation, le Stud de nez est le bijou le plus adapté. Cependant, le bijou ne possédant pas de système de fermeture, il n'est pas impossible de le perdre. Une fois la période de cicatrisation passée, vous pourrez, sans aucun problème changer votre bijou et opter pour des anneaux ou des modèles de type fer à cheval.

Il est également possible de choisir des micro-barbells. Attention, ce dernier possède un diamètre plus important que les studs, ce qui aura pour conséquence d'avoir une cicatrice un peu plus importante, une fois le bijou retiré définitivement.

Pour le septum

Les bijoux les plus utilisés sont le fer à cheval ou l'anneau. Ces deux modèles conviennent très bien pour la période de cicatrisation. Une fois cette période passée, vous pourrez opter pour un bijou de septum, qui à la particularité d'être en forme de U et sans extrémités. Vous pourrez alors le cacher facilement en retournant le bijou vers l'intérieur du nez.

=> Tous nos bijoux pour un piercing au Nez.

Conseils d'ordre général

Voici quelques conseils utiles concernant vos piercings :

- Il est conseillé de nettoyer le piercing une fois par mois après la période de cicatrisation

- En cas de changement du bijou, toujours penser à le désinfecter

- Si une petite résistance se fait sentir quand vous changez de bijou, appliquez de la vaseline sur ce dernier.
Cela évitera d'abimer le canal de peau formé autour du bijou

- Si vous retirez votre bijou pour un laps de temps assez long, pensez bien que le canal se rebouche assez rapidement même si le cartilage ne se rebouche jamais, la muqueuse, quant à elle, peut se refermer.
Le temps de rebouchage est variable selon les individus mais peut très bien se faire en moins de 24h.