Foire aux Questions / FAQ sur les Piercings

Sommaire de la FAQ Piercing Street

Comment se passe une séance de piercing ?

Avant d'expliquer comment se passe une séance de piercing, il est important de s'assurer de plusieurs choses.
Dans un premier temps, choisissez un perceur qui a bonne réputation et dont le talent et le professionnalisme sont reconnus.
Toute boutique qui se respecte doit avoir une pièce séparée spécialement conçue pour le perçage.

Le choix du professionnel est fait, vous êtes confortablement installé sur la table médicale et vous attendez avec impatience que le perceur commence l'opération. Ce dernier doit avant toute chose se laver les mains avant de préparer le matériel, déballer les ustensiles (pochettes stériles et individuelles) et ensuite porter des gants.
Ces étapes sont respectées, parfait. Dans le cas inverse, refusez le piercing ou fuyez en courant, au choix !

Pour le perçage à proprement dit, le perceur utilise une aiguille creuse ou une canule intraveineuse selon le Dr John Carter, puis percera la partie du corps recevant le bijou. L'aiguille creuse permet de poser le bijou dans la peau sans aucun problème. Et voilà ! Bienvenue dans le monde des percés.

Comment choisir son premier piercing ?

Choisir son premier piercing est tout d'abord une affaire de goût et de sensibilité. Il n'y a pas vraiment de recommandations précises à ce sujet. Certains choisirons l'arcade, d'autres le nez, la langue, le nombril, etc.

Le principal étant que vous réalisiez ce piercing de votre plein gré et non sous la contrainte. Et puis il faut que cela vous plaise.

Quels sont les piercings avec le plus de risques de rejet et comment l'éviter ?

Les piercings dits "classiques" sont très peu sujets au rejet naturel du corps. A condition bien évidemment de respecter les soins journaliers durant le premier mois suivant le perçage. Cependant, le piercing classique le plus sujet au rejet est celui situé à l'arcade.

Dans un registre de piercings moins classiques, les piercings de surface sont, quant à eux, plus facilement sujets au rejet. Implantés sous une plus grande surface de peau, le corps à tendance à moins supporter l'introduction d'un objet étranger.
Ces piercings de surface seront inévitablement soumis au rejet du corps. Le délai avant rejet varie selon les individus, de quelques semaines à quelques années.

Quels sont les piercings qui font le plus mal ?

La sensibilité à la douleur varie selon les personnes. En général les piercings traversant uniquement de la chair ne sont pas très douloureux comme ceux du nombril, de l'arcade, de la langue, etc. Vous ressentirez une petite piqure durant le perçage (une seconde à peine) et potentiellement une gêne après mais qui s'estompera assez rapidement.

En revanche les piercings incluant une perforation du cartilage sont nettement plus douloureux. A l'oreille (industriel, rook, conch, anti-tragus,...) ou sur le nez, la cicatrisation se fait lentement et la douleur persiste généralement plusieurs jours voir quelques semaines. Le cartilage est une partie très fragile qui ne se rebouche jamais une fois percé.

Les mineurs ont-ils le droit de se faire percer ?

Les mineurs non accompagnés ne peuvent se faire percer. Aux yeux de la loi, les mineurs ne sont pas responsables de leurs actes et sont toujours sous la responsabilité de leurs parents.
Les perceurs ne peuvent donc réaliser de perçage sur un mineur. Il leur faut impérativement une autorisation écrite des parents.

Quel piercing pour une adolescente ?

Les piercings les plus courants et les plus populaires chez les jeunes demoiselles sont ceux à la langue, au nez, au nombril ou encore autour de la bouche.

Encore une fois, tout est une histoire de goût et de style. Les jeunes femmes au style un peu gothique, steampunk, neo-punk préféreront un piercing à la lèvre comme les snakes ou vampire bits. Pour les plus coquettes d'entre elles, elles préféreront le nombril ou le nez. Quant aux plus gourgandines, elles choisiront un piercing à la langue. Il est important que ces piercings soient le résultat d'une réflexion et qu'ils soient réalisés par envie et non sous une quelconque contrainte socioculturelle.

Quels sont les risques de cicatrices avec un piercing ?

Les cicatrices laissées après le retrait d'un bijou ne sont que le résultat des soins que vous aurez apporté à votre piercing. Plus les soins seront faits avec rigueur, moins la cicatrice sera visible.

En ce qui concerne les piercings de surface, ils peuvent laisser de très vilaines cicatrices. Comme ces piercings sont sujet au rejet, vous pouvez attendre que votre corps les rejette et vous vous retrouverez avec une cicatrice digne d'Albator.
Pour éviter ce genre de désagrément, il faut savoir interpréter les messages que votre corps vous envoie.
Si une rougeur persiste le long de votre piercing de surface, cela veut dire que votre corps est entrain de le rejeter.
Retirez le bijou sans tarder et vous éviterez la vilaine balafre.

Quels sont les piercings qui cicatrisent le plus vite ?

Tous les piercings en contact avec des muqueuses cicatrisent plus rapidement que les autres.
En effet, les muqueuses ont cette propriété d'avoir un renouvellement cellulaire plus rapide que celui de la chair.
Ainsi les piercings sur la langue, autour des lèvres ou de la bouche comme le labret peuvent cicatriser sur une période comprise entre 6 et 8 semaines.

Quels sont les piercings qui cicatrisent le moins vite ?

Les piercings sur l'ensemble du corps cicatrisent généralement sur une période allant de 6 à 9 mois.
Cependant, les piercings de surface, puisqu'ils traversent une étendue de chair plus importante, cicatrisent relativement lentement. Ce temps de cicatrisation peut aller de 9 à 18 mois selon les individus. Certains piercings de surface ne cicatrisent jamais et seront finalement rejetés par le corps.

A quel moment puis-je changer de bijou ?

Il n'est absolument pas conseillé de retirer le bijou durant la période de cicatrisation. Si cela devait se produire, vous ne seriez pas en mesure de pouvoir le remettre. Pour changer de bijou, il faut donc attendre la fin de la cicatrisation complète du piercing. A partir de ce moment, vous pourrez changer de bijou selon vos envies et votre style.
Pour rappel, souvenez-vous que même si le processus de cicatrisation est complété, le trou du piercing se rebouche très rapidement sans bijou, généralement dans les 24h.

Je n'arrive plus à remettre mon bijou, que faire ?

Si cela vous arrive, il ne faut surtout pas forcer au risque de vous blesser et d'endommager le canal de peau qui s'est formé à l'intérieur de votre perçage. Dans ce cas précis, nous vous conseillons de vous rapprocher sans tarder auprès de votre perceur, il saura exactement quoi faire face à la situation.

Dois-je désinfecter mon bijou avant de le mettre ?

Absolument ! Même si la plaie est cicatrisée, il n'est pas impossible qu'elle s'infecte si vous ne prenez pas les précautions nécessaires. Il faut impérativement à chaque changement de bijou, vous laver les mains avec un savon antibactérien et désinfecter le bijou avant de le remettre. Si vous sentez une petite résistance lorsque vous remettez votre bijou, ne forcez surtout pas. La petite astuce est de mettre un peu de gel lubrifiant à base d'eau sur l'axe du bijou.

Quels sont les symptômes d'une infection ?

Si vous jouez trop souvent avec votre bijou (ce qui n'est pas recommandé) ou pour une raison quelconque, votre piercing peut s'infecter. Les premiers signes sont une rougeur de la plaie et des démangeaisons. S'en suivra d'un écoulement de pus.

Que faire en cas d'infection ?

En cas d'infection, vous devez recommencer les soins du premier mois suivant le perçage.
Pendant les 15 premiers jours, vous devez nettoyer votre piercing 2 fois / jour avec un savon antibactérien.
Vous prendrez soin de retirer le pus autour de la plaie avec un coton-tige et vous rincerez à l'eau tiède.
Vous nettoierez le bijou avec un désinfectant antibactérien en le faisant tourner légèrement de façon à ce que le produit pénètre la peau.
Répétez cette opération une fois par jour, les 15 jours suivants.
Si l'infection persiste, rapprochez vous le plus rapidement d'un pharmacien, médecin ou de votre perceur.

Pourquoi ne pas accepter le perçage au pistolet ?

A part pour le lobe des oreilles, le perçage au pistolet est à proscrire et ce pour diverses raisons.

- Le pistolet est très imprécis, il est donc impossible de réaliser un bon perçage.
- Le pistolet est impossible à stériliser, il peut donc vous transmettre des maladies comme une hépatite ou le VIH.
- Le pistolet, par son action violente, déchire les chairs et ne fait donc pas une performation nette, ce qui peut entrainer des risques d'infection et de mauvaises cicatrisations.
- Le pistolet provoquant un choc brutal, peut casser le cartilage par micro fissures, ce qui est très douloureux et quasi impossible à cicatriser.

Puis-je allaiter avec un piercing au téton ?

Avoir un piercing au téton n'empêche en rien les possibilités de l'allaitement. Il est cependant évident qu'il faudra retirer le bijou pendant l'allaitement pour ne pas risquer d'endommager les gencives de l'enfant, vous blesser ou éviter que l'enfant n'avale une partie du bijou.

Maintenant que vous savez ça, aurez-vous le courage d'enlever et remettre le bijou après chaque allaitement ?
Notre réponse à cette question est qu'il est déconseillé d'enlever et de remettre un bijou trop souvent sous peine d'endommager les tissus et le canal de peau formé dans le piercing.
Il faudra donc ici faire un choix : abandonner le piercing ou l'allaitement !

Dois-je enlever mon piercing au nombril si je suis enceinte ?

Pas forcément mais il faudra adapter le bijou à votre ventre de femme enceinte. Il faudra opter pour un piercing bioflex (souple) et il devra forcément être plus grand qu'a l'accoutumé.
Dans certain cas, le nombril ressort durant la grossesse, si cela ce produit, vous pourrez abandonner l'idée de garder votre piercing.

Peut-on percer toutes les parties du corps ?

Oui mais sans garantie qu'ils resteront en place, ne s'infecteront pas ou qu'ils ne seront pas rejetés par le corps !
Les piercings les plus communs (arcade, nez, oreille, nombril, langue, etc.) sont maitrisés par les perceurs et ne présentent quasi aucun risque. Quoi qu'il en soit, vous pouvez demander à votre perceur de vous faire percer dans un endroit insolite mais en tant que professionnel, il devra vous avertir des conséquences, potentiels risques et pourra même refuser de le faire.

Vêtements, casques, bonnets... Quelles sont les recommandations ?

Tout frottement ou pression effectué sur un piercing est mauvais surtout pendant la période de cicatrisation.
Les mouvements des vêtements ou pressions peuvent entrainer un retard de la cicatrisation ou une infection dans le pire des cas. Il est donc recommandé de faire très attention lorsque que vous enfilez un vêtement, un bonnet, un casque...

Puis-je dormir sur mon piercing ?

Pas pendant la période de cicatrisation. Si votre piercing est compressé par le poids du corps lorsque vous dormez, cela pourrait entraîner un retard de la cicatrisation et des possibles causes d'infections.
Une fois la cicatrisation terminée, cela ne pose pas de problème particulier.